Gaiwan ou Zhong?

Publié le : 05/11/2017 16:33:19
Catégories : Gaiwan

Le gaiwan est certainement le récipient le plus polyvalent et versatile pour préparer et déguster son thé de Chine, car ce petit récipient peut être utilisé de diverses manières : comme théière, comme tasse de dégustation, ou tout simplement comme tasse à thé. A Guangdong, le gaiwan change de nom et devient un zhong. 

Très apprécié des amateurs de thé de Chine, le gaiwan permet de préparer tous les thés chinois, de manière simple et efficace. 

                                                             gaiwan en porcelaine de Jingdezhen

Lorsque l’on ne connait pas cet «ustensile», le gaiwan peut surprendre par sa simplicité et sa beauté. Il est composé de 3 pièces, le couvercle, le bol et la soucoupe. Chacune de ces pièces à une fonction spécifique:

  1. le couvercle qui sert à couvrir le bol lorsque l’on infuse le thé, mais sert également à bouger et à ajuster les feuilles de thé une fois que l’eau a été ajoutée. Il a aussi la fonction de retenir les feuilles lorsque l’on verse l’infusion dans les bols ou le pichet, mais aussi à retenir et/ou repousser les feuilles de thé lorsque l’on boit le thé directement au gaiwan.
  2. Le bol sert à infuser le thé, mais peut également avoir la fonction de tasse.
  3. La soucoupe sert de base au gaiwan et est utilisée lorsque l'on utilise le gaiwan devient une tasse et que l'on boit directement à ce dernier.

Sans entrer dans les détails, derrière ces trois pièces, on y retrouve des métaphores, comme cela arrive assez souvent dans l'art chinois:

le couvercle, est une métaphore du paradis - le bol, représente une personne - la soucoupe la terre.

Gaiwan en porcelaine de Jingdezhen peint à la main

L’ensemble ne formant qu’un tout dans une parfaite harmonie. Il en est de même pour les décorations traditionnelles que l’on retrouve sur les gaiwan (et autres oeuvres d'art), il y a bien souvent une symbolique, comme par exemple: une combinaison d’orchidées et d’iris symbolise un caractère noble et une vraie amitié, les papillons sont un symbole d’été, de beauté, de romance et de rêves.  Un garçon avec un gros poisson et un lotus symbolise un désir de prospérité, etc. etc.).

Et pour conclure ce petit paragraphe sur la symbolique des décorations, le gaiwan (ou zhong) est composé de trois pièces et le nombre 3 est généralement considéré comme un nombre porte bonheur et que l'on retrouve assez souvent (Trois Royaumes, Trois Gorges du Yangtze, les trois cours et les trois palais de la Cité Interdite, etc. etc.)

Il semblerait que le gaiwan fut inventé au Sichuan durant la dynastie Tang (618 – 907), par la fille d’un général. A cette époque, le thé était servi dans des bols. Etant donné qu’elle se brulait toujours les doigts en tenant le bol, elle utilisa une rondelle de bois sur laquelle elle fixa le bol avec une sorte de cire, afin que ce dernier tienne en place sur la soucoupe de bois.

On trouve des gaiwan de différents matériaux, en terre de Yixig, en verre, en céramique, en grès, etc. etc. Mais le matériau optimal pour le gaiwan est certainement la porcelaine.

Il existe également des gaiwan de différentes tailles, épaisseurs mais aussi de formes plus ou moins hautes, ou évasées.

De par sa diversité, les prix des gaiwan peuvent grandement varier. On peut en trouver de très bon marché en verre ou en céramique, mais également d’antiques pièces de collection en porcelaine peintes à la main et coûtants plusieurs dizaines de milliers d’euros.

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Contactez-nous

Notre service client est disponible 24h/24, 7j/7

Contacter notre service client
Petit Gaiwan Tous droits réservés © 2011- 2019